Comming.es

À quelle étape se trouve le processus de vaccination dans les Comminges ?

Vaccination anti-Covid dans le Comminges : le processus de vaccination a démarré, mais prioritairement chez les personnes à risques et les soignants comme à Saint-Gaudens.

À quelle étape se trouve le processus de vaccination dans le Comminges ?

La campagne de vaccination contre la pandémie du coronavirus a été décrétée en France depuis le début de l’année 2021. Et à la date du 3 mars, 2,44 % de la population française a été vaccinée. Le processus est toutefois bien échelonné. Il ne s’agit pas en effet de vacciner tout le monde en même temps, mais de prioriser les personnes à risque. C’est dans ce contexte donc que dans les Comminges les premiers centres de vaccination ont été installés.

Vaccination dans les Comminges, les premiers centres installés depuis deux mois…

La lutte contre la pandémie de la Covid 19 a pris une nouvelle allure depuis le début de l’année 2021. Plusieurs vaccins ont en effet, été validés dont trois sont déjà utilisés en France. Il s’agit des vaccins anti-Covid Pfizer, Moderna et Astrazeneca. La plupart de ces vaccins sont déjà disponibles dans les divers centres de vaccination du pays. La région Occitanie à elle seule en compte près d’une soixantaine.

Dans les Comminges, on dénombre 3 centres de vaccination. Un centre se retrouve à l’hôpital de Saint-Gaudens, un autre est installé aux hôpitaux de Luchon et enfin un dernier centre est mis en place dans la maison de santé pluriprofessionnelle de Saint-Gaudens.

En parlant de maison de santé, les travaux de la maison de santé de Saint-Béat, et de la maison de santé de Marignac avancent à grand pas.

Les personnes vulnérables et les soignants sont privilégiés…

2,44 % de la population française est, à ce jour, vaccinée. Mais pour une grande part, il s’agit des professionnels de la santé et des personnes vulnérables. Dans cette dernière catégorie, on fait beaucoup plus allusion aux individus ayant plus de la cinquantaine. À ce titre, les EHPAD sont particulièrement pris en compte. Ainsi, la campagne a débuté auprès de cette catégorie depuis le 18 janvier 2021 notamment à l’EHPAD Noélie-Sécail à Antichan des Frontignes.

Dans la vallée de Saint-Béat la campagne de vaccination est aussi en cours sur la place Victor Cazes à l’entrée du village.

Du côté des soignants, bon nombre d’entre eux ont reçu leur première dose. D’autres ont reçu toutefois les deux doses déjà.

D’une façon globale, la campagne évolue plus ou moins bien. On a certes noté quelques ratés en Haute-Garonne, mais les autorités font le nécessaire afin que la campagne soit une réussite.